Moscou-Pékin en Transsibérien
Russie
Du Kremlin à la Muraille de Chine,

embarquez pour un extraordinaire voyage Moscou-Pékin dans le confort du mythique Transsibérien. C’est sûr, vous n’êtes pas au bout de vos rêves.

Le saviez-vous ? Un Kremlin peut en cacher un autre. Si à Moscou, il se visite avant d’embarquer à bord du Transsibérien, à Kazan, il constitue le premier arrêt du périple. Classé au patrimoine mondial de l’Unesco, le Kremlin de Kazan attire, lui aussi, tous les regards avant de reprendre les rails. Ekaterinbourg, Novossibirsk, deux villes-escales qui vous acheminent en douceur au cœur de la Sibérie.

Lors du trajet, le voyageur goûte aux saveurs de la Table des Tsars, ces spécialités russes qui ravissent les papilles. Avant de s’inviter dans des maisons traditionnelles sibériennes à Irkoutsk. Tout proche, le lac Baïkal surprend par son immensité. C’est ici que le voyage prend une autre dimension en empruntant l’ancien tracé du Transsibérien, interdit aux trains réguliers. Comme seul au monde, Oulan-Oude marque la fin de cette épopée en terres russes dans une constellation de steppes sauvages.

À Oulan-Bator, la capitale de la Mongolie, la visite du monastère de Gandan et du temple de Choijin Lama offre un autre décor. La nuit se passe cette fois à l’hôtel, à moins que vous ne préfériez vivre l’expérience d’une nuit en yourte dans la steppe suisse de Mongolie (en option). Avant de traverser le majestueux désert de Gobi, le parc national de Terelj lève le voile sur une nature époustouflante et ses campements de nomades. Arrivé à Pékin, le voyageur reste ébahi devant tant de merveilles : place Tiananmen, la Cité interdite et la Grande Muraille en point d’orgue.

PDF - Détails de l'itinéraire

Visuel
Une envie d'évasion Nos conseillers sont à votre écoute Contactez-nous